NPNRU Vitryat : l'évolution du quartier du Hamois

Le quartier du Hamois a été construit entre 1969 et 1979. Composé à 96 % de logements sociaux, il a fortement souffert de la désindustrialisation. Augmentation de la vacance des logements, squats, bâtiments anciens… les habitats ne correspondaient plus aux besoins des habitants. Le quartier du Hamois a été inscrit au titre du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) en 2014. Dans le cadre de ce projet de renouvellement urbain, 241 logements ont été démolis en 2017 et la « caserne Lieutenant Pichard » a vu le jour. Un équipement structurant centralisant les différentes entités militaires de l’arrondissement Vitryat. Cette première phase est maintenant terminée.


Lancement de la deuxième phase

Le plan de relogement des différents bâtiments concernés par la démolition a été finalisé en mars 2019.


La seconde phase de travaux qui a débuté en janvier 2020 devrait se dérouler jusqu’au deuxième trimestre 2021. 391 logements sont concernés. Sept immeubles vont être déconstruits (par ordre de démolition) : les Ibis, les Palombes, les Petrels, les Milans, les Tourterelles, les Pics Verts et les Canaris. Différentes étapes auront lieu pour la démolition de chacun de ces bâtiments : le précurage, le désamiantage, le curage, la démolition de la superstructure et la démolition de l’infrastructure. Parmi ces bâtiments, les trois plus grandes tours de la ville de Vitry-le-François vont tirer leur révérence, un acte fort qui va marquer le renouveau du quartier.


En 2020, Le Foyer Rémois a porté sa réflexion sur plusieurs scénarios en collaboration avec ses partenaires, pour redonner de l’attractivité au parc de logements de Vitry Habitat et répondre aux besoins du quartier et de ses habitants. Des solutions ambitieuses de restructuration et d’évolution sont imaginées pour le territoire Vitryat, l’occasion de souligner la qualité des échanges et la confiance offerte par les différents services de l’État, l’Agence Nationale du Renouvellement Urbain, la Caisse de Garantie du Logement Locatif Social et les collectivités locales. Ces partenaires ayant un rôle essentiel pour rendre ces investissements possibles. Comme pour la première phase, des heures d’insertion permettront à des habitants issus de quartiers prioritaires de travailler sur le projet. 2302 heures d’insertion sont prévues. Le Foyer Rémois est Assistant à Maîtrise d’Ouvrage de Vitry Habitat sur ce projet. C’est l’entreprise Melchiorre, spécialiste démolition, qui est chargée de l’organisation du chantier et de la coordination des sous-traitants.

Informations clés : 6 millions d’€ investis par Le Foyer Rémois et Vitry Habitat 7 bâtiments 391 logements démolis 79% de subvention ANRU


La 3ème phase va être lancée

Le plan de relogement de la troisième phase regroupe 89 ménages. Chacun d’eux a été informé par courrier au début du mois de décembre du lancement de celui-ci. En raison de la situation sanitaire, la réunion publique n’a pu se tenir. En alternative, une permanence à la maison du projet en lien avec la collectivité a été mise en place pour accueillir les habitants et répondre à leurs interrogations. Depuis janvier 2021, les visites individuelles ont débuté pour accompagner de façon personnalisée chaque locataire concerné par un déménagement.

LOGO_FOYER_REMOIS sign.png

Bonjour et merci pour votre visite !

Le Foyer Rémois vous présente à travers ce site son rapport d'activité annuel.

* Le Foyer Rémois, en tant que responsable de traitement met en œuvre un traitement de données ayant pour finalité la gestion et le suivi des réponses à vos demandes. Ce traitement est fondé sur l’intérêt légitime du responsable de traitement de gérer les relations avec les personnes ayant souhaité rentrer en contact avec lui.

 

Vous disposez d’un droit d’accès, d’interrogation, de rectification, d’effacement, de limitation et d’opposition au traitement de vos données.

 

Pour en savoir plus sur le traitement des données et vos droits cliquez ici.